Week-end plein et la qualification en ligne de mire

A 3 journées de la fin des matchs de poule et la perspective inavouée d’une participation à la Journée des boucliers (26 avril à Lesdiguières), les deux équipes tullinoises lorgnent sur une issue qui ferait le bonheur de tous. Philippe de Lajudie à beau s’en défendre, le plus important pour les damiers serait bien cette double participation : « On n’en est pas à spéculer, pour l’instant, il nous faut enchaîner les matches et ne rien gâcher, du déplacement de dimanche à La Motte Servolex il faudra absolument ramener quelque chose (entendre au moins le bonus défensif) au risque de ne pas être de la fête ». Pronostiquer une victoire serait donc présomptueux ? Les matchs face à Fontaine qui se sont conclus par 2 victoires tombent à pic pour apporter confiance et régularité dans la performance, mais on l’a dit, le temps presse et chaque journée restante sera très importante. Les tullinois seront privés pour ce déplacement du deuxième ligne Cyril Chapel, victime d’une fracture de la mâchoire qui le condamne sans doute à une fin de saison prématurée, on lui souhaite un prompt rétablissement.
Les juniors Phliponneau reçoivent ce samedi le Bassin des Dombes et de la Saône avec l’objectif de s’installer durablement en tête de poule, tandis que les Danet, défaits d’une courte tête à Pont de Claix samedi dernier (20-18), ils voudront reprendre leur marche en avant lors du déplacement au GUC, autre prétendant à la qualification. Enfin, les cadets se rendront à Rilleux la Pape et les -M14 disputeront le CHIR 2, au Teil où ils seront opposés aux locaux de l’entente Dieulefit/Bordeaux et à Massieu et les – M6 -M8 – M10 se rendront à Saint-Marcellin, rendez-vous au stade est prévu  à 12h45, il n’y aura pas de car pour ces trois catégories, donc prévoir organisation sur place de covoiturage entre les parents et les éducateurs. Un très beau programme en perspective.

 

P.Croce

Share

RUGBY : ça sent le printemps

Si la patience est bien la mère de toutes les vertus, les tullinois ont vérifié à double titre ce vieil adage aux termes des deux victoires obtenues face aux Fontainois dont on disait qu’ils « revenaient bien ». « On avait forcément un peu de pression précisera le Président Fréric Sibué, les banlieusards grenoblois sont en plein redressement et le terrain n’était pas particulièrement favorable à la pratique d’un rugby ambitieux, mais on était conscient qu’en les usant on finirait par faire la différence ».

Rien que du plaisir

Avec les yeux rivés sur une qualification printanière et avec ces belles victoires, la deuxième consécutive bonifiée pour l’équipe fanion, l’UATF reste bien calée dans la course à la qualification, aidée en cela par les écureuils d’Echirolles qui ont battu La Motte Servolex, prochaine destination tullinoise. « On prend beaucoup de plaisir soulignait Clément Finet, j’espère qu’on en donne tout autant à nos supporters qui étaient en nombre malgré le froid ». En attendant le printemps, les damiers on l’air très concentrés sur leurs objectifs, la B n’a pas fait dans la demi-mesure en infligeant un 50 à 0 et 8 essais à la clé à un adversaire, il faut le dire, assez faible, quant aux hommes de Mathieu Cosnier, ils eurent un peu de peine à rentrer dans le match, ce sont d’ailleurs les visiteurs qui tirèrent les premiers, mais par la suite et après l’égalisation de Fred Gucciardo, c’est Fred Lisac qui se mettra en évidence sur un essai bien construit, transformé par Gus (score à la pause 10 à 3) le deuxième acte ne laissera pas longtemps de place au suspens, tour à tour Tifa Lakina puis Jérémy Dampne toucheront la terre promise. Score final 23 à 9. C’est une journée qui comptera pour l’UATF après une matinée « boudin » qui a connu un vrai succès populaire, les damiers sont allés fêter la victoire avec les basketteuses de l’ASTF, elles aussi vainqueur d’un match époustouflant.

P.Croce

Share

Rugby : Benoît Riberon, le Tullinois volant

Pour le staff tullinois, c’est presque devenu une routine, au moment de choisir le XV de départ du week-end, le nom de Benoit Riberon est coché parmi les premiers. Le « vieux » qui fait une pige supplémentaire après son jubilé est toujours aussi incontournable comme se plait à le souligner Philippe de Lajudie  » Il est toujours très mobile et non moins appliqué et en plus, c’est vraiment notre capitaine de touche, dans ce secteur, que ce soit les touches déviées, les ballons portés, les annonces, ils se montre extrêmement précieux ». Ne l’ignorons pas, la touche est une phase de jeu intéressante, elle prépare des mouvement au large comme au près et créait souvent de l’incertitude chez l’adversaire. Dimanche, face à Fontaine, les damiers voudront empocher une victoire qui leur permettrait d’espérer fortement en la qualification. Les banlieusards, après un début de saison difficile, ont retrouvé de l’allant, s’il semble difficile pour eux de viser une place parmi les 4 premiers, mais ils voudront c’est sûr assurer leur maintien, car on le sait, ils sont capables de gagner partout. Alors, les damiers ne devront certainement pas aborder la rencontre avec le moindre complexe et s’ils jouent sur le même registre que dimanche dernier il y a tout lieu d’espérer. Sûr que dans les airs au moins, Benoît et les siens sauront les contrer. L’équipe B qui a griller un joker dimanche comptent sur ce match pour rester bien caler dans le trio de tête.

 

P.Croce

Share

Fête du cochon au stade Jean Valois et victoires impératives

Ce ne sera pas une journée ordinaire ce dimanche 22 février qui débutera à 9H par la vente de boudin à la chaudière, de diots et de caillettes, le tout fait « maison » par nos spécialistes. Rien que du cochon et du frais. Pour les retardataires, complétez le bon de commande et faites le parvenir à l’un des dirigeants du club avant vendredi midi.
L’après-midi sera réservée au rugby avec une nouvelle journée de championnat, l’avant dernière à la maison, qui opposera les tullinois aux joueurs de Fontaine, il est inutile de préciser que pour nos 2 équipes, la victoire est indispensable afin de prolonger le championnat jusqu’au printemps.

P.Croce

Hebergeur d'image

Share

Les Damiers chassent le spleen

Le plus dur reste à faire, mais pourtant ce dimanche, les damiers ont bel et bien franchi un pas important en s »imposant 30 à 3 à l’équipe de Vif/Monestier au terme d’un match riche en enseignements. Avec 15 points inscrits par mi-temps, les tullinois, dans des conditions de jeu particulièrement difficiles, ont bien fait le travail. En s’appuyant sur un pack généreux et conquérant, ils ont multiplié les actions offensives tout en assurant une défense intraitable dans les moments de domination adverses. En première période, ils ont inscrits 2 essais, le premier par Tiffa suite à un beau mouvement collectif des avants, le second, en bout de ligne sera l’oeuvre de l’ailier Florian Orsaldo qui bousculera les deux deniers défenseurs pour toucher le graal. Gaby Perra ajoutera une transformation et une pénalité. Mi-temps 15 à 3, mais Monestier ne semblait pas vouloir lâcher prise, d’autant que les damiers allaient jouer toute la seconde période en infériorité après l’exclusion de Yoann Goncalvez, mais il était dit que les hommes de Benoît Riberon seraient bien les meilleurs en ajoutant 2 nouveaux essais synonymes de bonus offensif, le premier dès la reprise sera l’oeuvre conjuguée de Laurent Caster et de Benoît Pitet, le premier jouant astucieusement au pied par dessus sa mêlée, le second prenant tout le monde de vitesse pour s’affaler en moyenne position. Essais transformé par Gaby Perra, qui inscrira peu après une seconde pénalité. Même s’il semblèrent vouloir gérer la situation, les locaux enfoncèrent le clou par un quatrième et dernier essai inscrit par Maxence Perrin porté dans l’en-but par tous ses partenaires du pack. En lever de rideau, les réservistes ont raté le coche et se sont inclinés, contre le cours du jeu, sur le score de 13 à 24.

 

P. Croce

Share

Le plus dur reste à faire

En recevant dimanche à Jean Valois les « Sangliers » de Monestier/Vif en match de retard, les damiers auront un double objectif, se rassurer tout en engrangeant au moins 4 points qui les laisseraient au contact du duo de tête. Ils voudront aussi démontrer à leurs fidèles supporters que la place tullinoise, souvent convoitée et qui n’est tombée qu’une seule fois cette saison face au leader, reste difficile à prendre. Toujours dans le coup pour retrouver la poule au oeufs d’or après la saison régulière, les hommes du trio trio De Lajudie, Reydellet, Parendel se lancent désormais dans un sprint final d’où ils espèrent s’extraire pour obtenir cette précieuse qualification. Ce sprint débutera bien ce dimanche pour les 2 équipes tullinoises et pour l’emporter il faudra soigner l’efficacité à tous les niveaux, défensif comme offensif. « On n’est pas assez réaliste et pas toujours au maximum de notre engagement, ajoute Pascal Reydellet, il faudra être déterminé, car pour gagner, il faut déjà avoir envie de gagner ». Pourtant, et malgré le revers subit à Jarrie, les tullinois s’étaient montrés plutôt à leur avantage en seconde période, alors que sur le papier, il n’y avait pas photo, voilà qui devrait être un élément pour apporter un peu de confiance au groupe. Coups d’envoi à 13H30 et 15H.

 

P.Croce

Share

Tournoi des minimes et seniors à Tullins

A peine ont-ils fait leur cartable pour la rentrée 2015 que déjà il faut qu’ils fassent leur sac de rugby pour disputer ces fameux tournois qui font le piment de ce sport. Ainsi, les minimes (moins de 14) seront sur le stade Jean Valois ce samedi à partir de 14H pour accueillir Saint-Jean de Bournay et Bourg-St.-Andéol dans un tournoi du groupe B, qui promet de biens beaux spectacles. Le rugby aurait-il réussi avant l’heure la formation de la grande région Rhône-Alpes-Auvergne ? c’est en tous cas ce que peut laissé penser cette compétition qui réunit les clubs des Alpes, de l’Ardèche et de l’Auvergne.
Les Juniors Phliponneau recevront, sur le stade Vieux-Melchior, l’équipe de Saint-Jean de Bournay en espérant conforter leur place de leader, tandis que les juniors Danet prendront la route du Sud Grenoblois pour une rencontre déjà décisive. Les cadets feront un court déplacement chez le premier de poule à Renage tandis que l’école de Rugby sera de repos ce samedi.
Dimanche, les seniors ne devront surtout pas rater la marche, eux qui reçoivent Vif-Monestier, un mal classé qui relève la tête depuis quelques matchs.

 

P.Croce

Share

LES U18 EN PLEINE FORME

Les deux équipes de U18 nous font très plaisir.

Le 17 janvier malgré le froid et la pluie, les danets ont affronté à domicile l’équipe de Annecy le vieux et se sont imposés 25/0. Ce même jour devait se disputer le match philiponeau à Bron, mais ce dernier a été reporté le 24 janvier; nos joueurs se sont déplacer pour aller gagner contre Bron 22/11. Malgré un début de période difficile, ils ont réussi a marquer 4 essais dont 1 transformé, ce qui leur permet de prendre le point de bonus

Ce samedi 31 janvier, nous retrouverons les danets en déplacement pour jouer contre Sud Grenoblois et les philiponeaux rencontreront St Jean de Bournay à Vinay.

Nous comptons sur vous pour supporter nos deux merveilleuses équipes!!

A-C HUOT

Share

L’UATF RUGBY SUR TOUS LES FRONTS

Après une journée de reprise plutôt intéressante, toutes les équipes de l’UATF seront sur le pré ce week-end, sauf les minimes qui se reposeront un peu. A commencer par les seniors 1 et 2 qui se déplaceront dimanche chez le leader incontesté, l’US Jarrie-Champs où ils tenteront de limiter la casse face à des joueurs de la Romanche, peu enclins à se laisser surprendre. On se souvient que les damiers, lors du match aller, avaient subi un lourd revers à Jean Valois. Samedi, les juniors Phliponeau se déplaceront à Bron où il tenteront de conserver leur invincibilité, tandis que les juniors Danet recevront Annecy-le-Vieux. si ces derniers confirment leur prestation du précédent week-end, ils pourraient bien tenir là leur revanche sur les hauts-savoyards. Les cadets de Philippe Bouttou et Richard Guérin retrouveront la compétition, ils ont fini l’année 2014 sur une belle impression qu’il devront confirmer en recevant samedi la formation de Montrevel-Viriat. A l’Ecole de Rugby, 2 déplacements en perspective, les U8 et U10 se rendent à Vinay, tandis que les U12 prendront la route de Voreppe. Compte-tenu de la faible distance, ces 2 déplacements s’effectueront en voitures particulières, les parents des joueurs sont vivement sollicités pour assurer ce transport. Rendez-vous à 12H45 au stade.
hebergement images

Les moins de 16 ans prêts pour recevoir Montrevel-Viriat

P.Croce

Share

Carton plein pour les « damiers »

C’est une belle série de victoires qui a sourit à l’UATF ce week-end de reprise. Ce sont tout d’abord les moins de 14 ans qui ont remporté leur triangulaire face à Saint-Marcellin et la Vallée du Guiers, puis les juniors Danet qui ont nettement disposé de Bourg en Bresse 29 à 7, prenant du même coup la première place de leur poule, pendant que les juniors Phliponneau du rassemblement UATF/USV l’emportaient chez le second à l’ASMIDA (17 à 5) pour assoir un peu plus leur suprématie dans cette poule. 
Dimanche l’UATF recevait Annecy le Vieux, cette journée a débuté par une émouvante cérémonie de recueillement en hommage aux 17 personnes tombées sous les balles des barbares à Paris. Jean-Yves Derbheys, maire de Tullins et Jean-Pierre Falconnat représentant le Comité des Alpes, ainsi que tous les rugbymen et leurs supporters ont montré leur attachement aux valeurs de notre république en déclarant : « Nous sommes tous Charlie ». C’est dans cette ambiance quelque peu lourde qu’a débuté la rencontre, les hauts-savoyards s’appuyant sur une conquête impressionnante ont longuement contesté la victoire des locaux, mais au final, les réservistes se sont imposés d’une courte tête (13 à 10) et les seniors 1 avec le même écart de 3 points (12 à 9), mais en ayant marqué 2 essais. Il faudra que les Tullinois se recentrent sur les fondements du rugby pour ne pas connaître de désillusion et redevenir une équipe difficile à battre.

 

P.Croce

Share